Bloc Québécois

Lettre au Premier ministre: des propositions pour améliorer le sort de nos aînés

09 avril 2020

Shawinigan, le 9 avril 2020

 

Le Très honorable Justin Trudeau

Premier ministre du Canada

Chambre des communes

Ottawa (On) K1A 0A6

 

Monsieur le Premier ministre,

C’est avec beaucoup d’intérêt que j’ai pris connaissance hier de votre volonté de venir en aide aux aînés du Québec et du Canada. Les aînés sont à la fois le groupe le plus vulnérable face à cette maladie qui fait si mal au sein des résidences pour personnes âgées et le plus fragile aussi en termes économiques. Ces gens, qui ont construit la société prospère dans laquelle nous vivons, et qui, grâce à eux, a les moyens d’affronter la crise, souffrent aussi d’un isolement gravement empiré par la maladie.

Au cours des dernières semaines, nous avons su mettre nos différences de côté et collaborer à la mise en place de nombreuses mesures, allant de dispositions visant à mieux gérer les points d’entrée au Québec et au Canada, jusqu’à la volonté prochaine de déployer un programme de subvention salariale, en plus de plusieurs rajustements au profit de travailleurs dont les particularités risquaient de les exclure de programmes importants tels la PCU ou encore, au bénéfice de la démocratie, une volonté partagée de mettre en place une forme de parlement virtuel.

C’est dans cet esprit que je vous écris de nouveau aujourd’hui.

Je désire porter à votre attention et à celle des Québécois et des Canadiens des propositions propres à améliorer le pouvoir d’achat fragilisé des aînés, à briser leur isolement et à leur conférer un légitime sentiment de sécurité à la fois en matière de santé et de moyens financiers. Sommairement :

  • Augmentation — s’il le faut temporaire — de la pension de vieillesse de 110 $ par mois et bonification du Supplément de revenu garanti (SRG) afin que les aînés puissent faire face au coût de la vie augmenté par la crise et à la baisse des revenus de placement de retraite. Nous devons insister pour qu’il ne soit pas question de discriminer les retraités sur la base de l’âge et que tous y aient accès dès 65 ans. Comme précédemment mentionnée, cette mesure aura un impact significatif sur le maintien de la vitalité économique des régions du Québec et du Canada mise à mal par la pandémie ;
  • Suspension complète de l’obligation de retirer une portion des placements dans des régimes de retraite dont les rendements sont présentement négatifs ;
  • Désignation des régimes privés de pension à titre de créancier privilégié pour les protéger lors de possibles acquisitions dans le contexte de la crise qui fragilisera plusieurs entreprises ;
  • Baisse du prix des médicaments ;
  • Désignation de l’accès à Internet haute vitesse à titre de service essentiel afin d’obliger les sociétés de télécommunications à déployer le service sur l’ensemble du territoire pour briser l’isolement dont souffrent trop d’aînés et leur donner accès aux mêmes services que quiconque malgré une mobilité restreinte ;
  • Mesures spécifiques d’accompagnement individuel par Services Canada afin de soutenir les personnes n’ayant pas accès à Internet ou à un ordinateur, et aux gens éprouvant des difficultés à lire, écrire ou compter pour des raisons similaires.

Encore cette fois, la collaboration des élus du Bloc Québécois sera au rendez-vous afin que dans un esprit de collaboration dicté par la crise, nous adoucissions les jours et les tourments de ceux à qui nous devons tant.

Dans l’intervalle, Monsieur le Premier Ministre, je vous transmets les salutations de tous nos élus ainsi que les miennes et demeure disponible pour en discuter davantage,

 

Yves-François Blanchet

Chef du Bloc Québécois

 

c.c.   L’honorable Pablo Rodriguez

Leader du gouvernement à la Chambre des communes

 

L’honorable Bill Morneau

Ministre des Finances

 

L’honorable Candice Bergen, C.P., députée

Leader à la Chambre de l’opposition officielle

 

Peter Julian, député

Leader à la Chambre du Nouveau Parti démocratique

 

Alain Therrien, député

Leader à la Chambre du Bloc Québécois