Bloc Québécois

Le Bloc Québécois entreprend une tournée virtuelle du Québec

16 avril 2020

Le Bloc Québécois entreprend une tournée virtuelle du Québec

 

Shawinigan et Sherbrooke, le 16 avril 2020 – La pandémie qui a suspendu l’essentiel de l’activité au Québec a aussi implanté de façon remarquable le recours aux échanges par vidéoconférence.

Le député de Beloeil-Chambly et chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet, est un habitué des tournées des régions du Québec qui s’habituait difficilement à cet isolement imposé.

Le Bloc Québécois a donc entrepris aujourd’hui une « tournée virtuelle » qui a notamment permis à Yves-François Blanchet d’échanger avec les acteurs de la région de Sherbrooke, dont le maire Steve Lussier et le président ainsi que la directrice générale de la Chambre d’industrie et de commerce de Sherbrooke, Réjean Caouette et Louise Bourgault.

En fin d’après-midi, c’est avec les militants de l’association locale que le chef du Bloc Québécois s’est entretenu.

Plusieurs éléments importants ressortent de ces rencontres :

  • Les craintes pour la relance de l’activité économique sont très intenses, les autorités sherbrookoises craignant qu’un pourcentage élevé de PME ne puissent simplement pas reprendre leurs activités au lendemain de la pandémie. Cette situation est particulièrement due à des liquidités insuffisantes. Le soutien aux coûts fixes suggéré par le Bloc Québécois et mis en œuvre par le gouvernement fédéral sera une contribution, mais les prêts, quoiqu’utiles, posent le risquent d’augmenter la charge financière que subiront les entreprises au moment de reprendre progressivement leurs activités ;
  • La forme, la séquence et le moment de la relance sont des inquiétudes récurrentes. Il convient en effet que les citoyens, les municipalités et les entreprises puissent profiter d’une certaine prévisibilité et pour ce faire, que le gouvernement annonce des mesures localisées dans le temps pour les prochains mois ;
  • Une autre préoccupation semble être celle des transports : transport ferroviaire, transport aérien, transport collectif sont des enjeux soulignés en vue de la reprise économique. En outre, le maire de Sherbrooke souligne avec justesse que les municipalités auront besoin d’un revenu supplémentaire pour soutenir les déficits accentués par la crise en termes de transport collectif. Le gouvernement fédéral devrait bonifier et élargir les critères d’admissibilité du programme de la taxe sur l’essence ;
  • Enfin, il y a un intérêt marqué pour que la relance s’oriente vers l’innovation, la recherche et le développement de créneaux associés au développement durable comme facteur de création de richesse.

Comme le souligne le chef du Bloc Québécois : « Ce sont plus de 200 milliards de dollars de l’argent des citoyens que le fédéral aura dépensés. Les prochaines années n’offriront assurément pas de telles liquidités.  Le moment d’investir dans les énergies renouvelables, les technologies environnementales et les industries propres au fort potentiel d’exportation, c’est maintenant! »

Au cours des prochains mois, le Bloc Québécois donnera suite à cette tournée avec pour but de présenter dès la fin de l’été une plateforme de relance de l’activité économique, culturelle et sociale au Québec qui soit à la fois rigoureuse et optimiste.

« Cette forme de rencontre est très pratique, souple et immédiate.  Il ne fait aucun doute que les vidéoconférences resteront bien implantées dans nos mœurs politiques.  Je remercie chaleureusement tous les gens qui ont accepté de nous consacrer un moment afin qu’ensemble, on se mette encore plus et mieux au service des Sherbrookois et des Québécois », a conclu Yves-François Blanchet.